Menu
Art de vivre / Histoire

La petite histoire du calendrier de l’Avent originel


Aujourd’hui, premier jour de décembre, nous entrons dans le compte à rebours de Noël ! Celui-ci est souvent matérialisé par le célèbre calendrier de l’Avent, que l’on retrouve en tête de gondole de nombreux magasins. Pourtant, à son origine il n’a pas été créé avec une volonté commerciale. Voici la petite histoire du calendrier de l’Avent originel.

Premier calendrier de l'avent - Au pays de l'enfant Jésus - publié par Gerhard Lang - La petite histoire du calendrier de l'Avent originel
Premier calendrier de l’avent – Au pays de l’enfant Jésus – publié par Gerhard Lang – La petite histoire du calendrier de l’Avent originel

La petite histoire du calendrier de l’Avent originel

L’Avent, c’est quoi ?

⛪️ Pour les Chrétiens, c’est la période de 4 semaines qui précède Noël et qui annonce la naissance du Messie : L’avènement (du latin « adventus » : arrivée).

La petite histoire du calendrier de l'Avent originel - Cartes de prière - Images à l'origine du calendrier de l'Avent

La tradition originelle

📆 Le calendrier de l’Avent originel est une tradition chrétienne d’origine germanique qui date du XIXe siècle. Dans le but de faire patienter les enfants jusqu’au 25 décembre, certains parents allemands distribuaient chaque matin, des images religieuses. Celles-ci étaient ainsi illustrées d’icônes saintes et d’extraits de l’évangile (appelées aussi cartes de prières).

Le triptyque pour ancêtre

🖼 Dès 1850, vont commencer à être éditées des illustrations pieuses soigneusement décorées, certaines avec de la dentelle collée sur du cuivre ou ornées de reliefs colorés. D’autres, sont sous forme de diptyque ou de triptyque (un sytème de volets dévoilant l’image centrale).

Visuel : détails des images à la fin de l’article.

La petite histoire du calendrier de l'Avent originel - Horloge de Noël pour enfants - Calendrier de l'Avent - Friedrich Trümpler

Première commercialisation

La première apparition imprimée d’une forme de calendrier est « L’horloge de Noël pour enfants » de Friedrich Trümpler, qui date de 1902. Des vers de chants de Noël formaient le cadran central, orné d’une aiguille rotative en laiton.

👼 En 1908, Gerhard Lang (un éditeur bavarois de livres illustrés médicaux) met en commercialisation le premier calendrier en carton, de 24 cases illustrées : « Au pays de l’enfant Jésus » (à voir tout en haut de l’article). Puis, vers 1920, des calendriers avec des images à coller voient le jour ainsi que le célèbre système d’images-fenêtres. Enfin, il faudra attendre les années 1950 pour voir apparaître des calendriers renfermant des chocolats-surprises !

La petite histoire du calendrier de l'Avent originel - Calendrier Scrapbook - Au pays de l'enfant Jésus - RLM vers 1920

Une dénomination différente

🎅 On appelait les premiers calendriers « les calendriers de Nicolas » car ils étaient distribués le 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas. Par la suite, les calendriers commençaient le 1er décembre et furent appelés « calendrier de Noël« , puis le nom de « calendrier de l’Avent » s’imposa enfin.

La petite histoire du calendrier de l'Avent originel - Le président Eisenhower et ses petits enfants

Propagation dans le monde

🌎 La tradition du calendrier de l’Avent a commencé à se répandre avec les colons (aux États-Unis, en Australie et dans d’autres anciennes colonies anglaises).

À noter que durant la Première Guerre mondiale, cette tradition sert de vecteur de propagande au IIIe Reich. En effet, les images saintes angéliques sont quelque peu remplacées par les codes militaires et patriotiques de l’armée allemande. On est dans la féérie quoi.

Après la Seconde Guerre mondiale, les soldats américains commencent à envoyer des calendriers de l’Avent à leurs familles. Le président Eisenhower fut même photographié avec ses petits-enfants ouvrant un calendrier, aidant à propager cette coutume mondialement

Suspendre le plaisir immédiat

Même si aujourd’hui les calendriers de l’Avent sont intégrés massivement dans la fête commerciale de Noël, à la base ils avaient vocation de suspendre le désir de l’enfant et de lui apprendre la patience. Notre société de consommation est axée sur le plaisir immédiat, et on peut voir cet objet comme un appel à veiller en rythmant les jours jusqu’au moment tant espéré.

Et vous ?

➔ Alors, vous êtes de ceux qui prennent du plaisir à attendre ou plutôt de ceux qui avaient besoin d’assouvir un désir rapidement ?


— Merci pour votre visite et merci d’avoir était curieuse / curieux —
Explorez, souriez et cultivez votre curiosité !

Signature manuscrite Annabelle

Sources

Sources | Calendrier de l’Avent – Histoire du Musée allemand de Noël à Rothenburg ob der Tauber | « L’origine des calendriers de l’avent » – La Presse | « D’où vient la tradition  du calendrier de l’Avent ? » – La Croix | Muzeum Antikvarium – Catalogue des images sacrées | « Calendrier de l’Avent – Histoire et récits de 100 ans » par Tina Peschel

Crédits photos |
1. Navidad 2016 par Walter Chávez |
2. Premier calendrier de l’avent « Au pays de l’enfant Jésus », publié par Gerhard Lang à Munich en 1908 (réimpression de 1915). |


3. Múzeum Antikvárium | A : Édition inconnue, vers 1850. Gravure sur cuivre avec papier coloré à la main et montage textile, sur papier gaufré coloré à la main. | B : Image sacrée, édition inconnue, vers 1900. Épreuve à l’huile découpée à l’emporte-pièce, papier d’impression en relief monté. Perforé sur la face supérieure, chromolithographie en relief. Se déplie. Texte de prière hongrois imprimé au verso. | C : Publié par Joseph Koppe, Prague, vers 1850. Gravure sur acier colorée à la main dans un cadre en dentelle poinçonné et gaufré. | D : Publié par Carl Poellath (Pöllath Károly), Schrobenhausen, cca. 1890. chromolithographie. Texte de prière hongrois imprimé au verso. | E – F : Édition inconnue, vers 1910. Épreuve à l’huile découpée à l’emporte-pièce, papier d’impression en relief monté. Extérieur chromolithographié. Se déplie. Texte de prière en allemand. |

5. Calendrier de Noël : « Horloge de Noël pour enfants », 2e édition de Johannes Schrodt 1910 à Francfort-sur-le-Main. Première édition 1902 à Hambourg, Friedrich Trümpler. |
6. Calendrier de type « Scrapbook » : Au pays de l’enfant Jésus, RLM vers 1920 – Musée de Noël de Rothenbourg |
7. Photographies de presse de la famille du président Eisenhower, ouvrant un des premiers calendriers de l’Avent commercialisé aux États-Unis, publié dans Newsweek en 1953

— La petite histoire du calendrier de l’Avent originel —

À propos de l'auteur

Je suis directrice artistique, créatrice de contenus et surtout curieuse de la vie. Je vois ce blog comme un « facilitateur d'idées » qui, je l’espère, piquera votre curiosité et vous aidera à trouver l'inspiration, à découvrir, à répondre à vos "pourquoi"…

Laissez le premier commentaire !

    Poster un commentaire